Lumières camarguaises

Ce mois de décembre, Pierre du blog Mon Grand Est nous propose de parler des « Lumières » à l’occasion du RV #EnFranceAussi que nous devons à Sylvie du blog Le Coin des voyageurs. Une belle idée pour cette période de l’année où nous manquons souvent de lumière et où les villes se parent de toutes leurs illuminations à l’approche des fêtes.

Mais je vous propose de rester dehors, en lumières naturelles, et de vous raconter le beau week-end que j’ai vécu fin novembre en Camargue. C’était un week-end photo organisé par Alexandra, dont vous connaissez sûrement le blog Itinera Magica. Trois jours en quête des meilleures lumières dans cet endroit fort en sensations.

Et comme chaque mois, un guide est à gagner en fin d’article !

IMG_5853
Les flamants roses au parc ornithologique du Pont de Gau

J’ai habité Avignon de 2004 à 2008 et pendant cette période, la Camargue était ma destination préférée pour une journée ou un week-end. Elle a un effet étrange, quelque chose de grisant qui tient à cette sensation d’espace incroyable. La Camargue, ce n’est pas tant de choses à voir, mais plutôt à ressentir : l’immensité du ciel, les reflets incessants à la surface des étangs et de la mer, le vent qui courbe les roselières, le caquetage infernal des flamants roses, les silhouettes des chevaux dans les marais, les jeux de lumière dans les nuages. Un bonheur, mais aussi un défi, pour les photographes.

J’étais donc vraiment heureuse d’y retourner, car je n’y avais pas mis les pieds… ou les bottes… depuis longtemps. Cela faisait aussi un moment que j’avais envie de faire un stage photo. Alors j’ai sauté sur l’occasion quand j’ai vu le programme qu’Alexandra nous proposait. Une immersion en Camargue hors saison, des séances de prises de vue thématiques et une initiation au traitement photo… J’ai dit oui tout de suite ! J’en ai profité aussi pour retrouver mon amie Olivia, alias la Fille de l’encre, qui faisait partie des organisatrices du blogtrip #EnFranceASete l’an dernier.

L’avantage d’un week-end photo ou d’un week-end avec des blogueurs, c’est que tout le monde partage la même obsession: capter la bonne lumière au bon moment. On a beau avoir un programme défini, au bout du compte, c’est la lumière qui décide. Quand je suis en voyage, j’ai parfois la flemme d’attendre le bon rayon de soleil, le bon angle, comme le font les vrais photographes. Alors pour moi, c’était vraiment top de passer deux jours en compagnie d’autres passionnées et de prendre ce temps-là.

Nous étions un groupe de cinq femmes d’horizons et d’âges variés, mais avec la même envie : apprendre, partager, découvrir. J’ai aimé cette ambiance très détendue et chaleureuse dans le groupe. Il n’y avait aucune compétition entre nous, au contraire, beaucoup de bienveillance et d’humour. Pour moi, cela compte beaucoup.

P1030456P1030538P1030648IMG_5762

Je partage donc avec vous le résultat de ces séances de prises de vue que nous avons faites selon le bon vouloir du soleil de novembre. Mais quelle que soit la lumière, la Camargue dégage une atmosphère unique. En regardant les photos, j’aime autant celles avec un ciel gris et dense que celles en plein soleil.

Le soir, au lieu de prendre l’apéro, nous avons été très studieuses et Alexandra nous a montré comment elle travaille sur Lightroom. (Je mens au sujet de l’apéro. Olivia et moi avons fait un hold-up de bières le deuxième soir.) C’était super intéressant, a fortiori pour moi qui n’ai absolument aucune notion de retouche photo (comme vous aurez sans doute remarqué). Je ne sais pas si je vais vraiment m’y mettre, parce que je suis un peu feignasse, mais cela m’a permis de comprendre comment les photographes peuvent vraiment créer une identité visuelle propre grâce à ces outils. Un jour peut-être, je m’y mettrai pour de bon.

1W6A4268
Photo de moi en cowgirl prise et retouchée par Alexandra

Nous étions hébergées pendant ce week-end au mas Cacharel, un très bel endroit caché dans les marais non loin des Saintes-Maries-de-la-Mer. Cacharel a accueilli des hôtes illustres, comme Jean Cocteau. C’est aussi le décor du film « Crin-Blanc », que vous connaissez peut-être. Je l’ai vu plein de fois quand j’étais petite, ça raconte l’histoire d’une amitié entre un cheval indomptable et un petit garçon, sur fond de Camargue virile et fantasmée en Far-West. J’adorais ce film et j’ai souvent eu envie d’être le petit Folco qui monte à cru et galope sur la plage.

Et bien à Cacharel, j’ai dormi sous une photo d’époque du tournage du film et j’ai pu monter l’un de ces chevaux blancs emblématiques de la Camargue – mais avec bien moins de grâce que le petit Folco ! Il n’empêche, Cacharel est un endroit parfait pour découvrir la culture camarguaise de plus près, et nous y avons été super bien accueillies.

Pour ma part, j’ai profité de chaque instant : côtoyer les flamants roses du parc ornithologique du Pont de Gau, manger des coquillages en terrasse, me recueillir devant la Vierge Noire de l’église des Saintes-Maries et bien sûr… m’imprégner des lumières camarguaises.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et vous, vous connaissez la Camargue ? Vous avez déjà participé à un week-end photo ?

Pour retrouver d’autres articles sur les « Lumières », suivez le hashtag #EnFranceAussi sur les réseaux sociaux ! Comme chaque mois, le RV #EnFranceAussi vous offre l’occasion de gagner un guide voyage grâce aux Editions Gallimard. Ce mois-ci, Lyon est à l’honneur.

Pour tenter votre chance il  vous suffit de laisser un commentaire ici ou sur un autre blog participant à l’opération et le mentionner aussi sur la page Facebook de #EnFranceAussi (en indiquant le blog sur lequel vous avez laissé votre commentaire). Avant le 31 décembre !


22 réflexions sur “Lumières camarguaises

  1. Quel super week-end nous avons vécu à Cacharel ! La Camargue est magique en toutes saisons et tu as bien su retranscrire son atmosphère particulière à travers tes clichés.
    Je t’embrasse et à très vite en Camargue ou ailleurs 🙂

    J'aime

  2. Je n’y suis jamais allée, mais c’est un endroit que je trouve toujours très beau à chaque fois que je vois des articles et des photos.
    Je me rappelle vaguement le film « crin-blanc » mais je ne crois pas l’avoir déjà vu.
    Tes photos sont très jolies, la lumière est vraiment bien saisie ! 🙂

    J'aime

  3. Merci pour cet article magnifique, cela me touche énormément que tu aies écrit sur notre week-end là bas. Merci d’avoir été là, pour ta gentillesse, ton humour et ta joie de vivre ! Je t’embrasse affectueusement !

    J'aime

  4. Je ne connais pas du tout la Camargue mais c’est une région qui me tente beaucoup.
    Et j’adore les lumières d’hiver, rasante et je trouve que tes photos leurs rendent bien hommage.

    J'aime

  5. Quel beau week-end vous avez du passer en Camargue ! Le programme avait l’air vraiment chouette et tes photos sont très réussies. J’espère pouvoir y aller au printemps car je m’étais inscrite pour un voyage photo mais plus axé ornithologie 🙂 à voir si ce voyage se confirme ou non ! En attendant ça donne envie !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s